No more killer train

Pétition approuvée par 26 médecins et présentée à la mairesse au conseil municipal

Lac-Mégantic, 17 juillet 2013 À la mémoire des victimes, le désastre ferroviaire du 6 juillet 2013 nous a portés à réfléchir aux façons d’éviter qu’une telle catastrophe se reproduise. Considérant le laxisme endémique dans les mesures de sécurité du transport ferroviaire et le peu de confiance que cela s’améliore suffisamment à long terme, l’option de retirer la voie ferrée de l’agglomération de la ville nous semble la meilleure solution. Une voie de contournement alternative serait acceptable à une distance minimale de toute habitation. Car si une autre catastrophe survenait, il serait alors à blâmer, en plus de l’industrie défaillante du transport de produits dangereux, notre propre inaction médicale préventive. Voilà pourquoi nous recommandons le retrait de la voie ferrée en pleine ville de Lac- Mégantic. Notre objectif n’est donc pas de réduire mais d’éliminer tout danger ferroviaire. Nous sommes conscients des inconvénients de cette option, mais nous prenons position face à plus que des inconvénients que sont les trop nombreuses vies perdues d’une façon inacceptable et dont nous voulons honorer la mémoire. Pétition à la mairesse de Lac-Mégantic par les médecins : Dre Nadia Bolduc Dr Yves Marmen Dr Denys Breton Dr Christian Mercier Dr Daniel Brochu Dre Florence Michel Dre Michèle Brochu Dr Marc-René Nogue Dr Gérard Chaput Dr Paul Paradis Dr Daniel Chouinard Dr Adrian Pusca Dr Jean Côté Dre Carina Pusca Dre Kathleen Dulac Dre Anna Maria Radu Dr Bernard Gélinas Dr Wadih Saad Dre Géraldine Giroux Dre Katherine Labrecque Dre Paule Laflamme Dr Patrice Laframboise Dr René Lazure Dr Richard Lefebvre Dr Jack Machin Dre Suzanne Malenfant


Texte lu lors de la présentation de la pétition

Madame la mairesse,

1- Tous ces 26 médecins qui pratiquent ici, à l’hôpital et dans les environs, ont approuvé en bloc et spontanément la pétition, dans une optique de médecine sociale et préventive. Un de ces médecins a toutefois souligné qu’il ne faudrait pas reconstruire près de l’éventuelle voie de contournement, afin qu’à l’avenir un autre désastre ne puisse se reproduire pas dans cette zone.

Notre intervention ne vise pas seulement à éviter des pertes de vie par de tels accidents qui sont totalement évitables. Elle veut aussi favoriser la réhabilitation psychologique de toutes les personnes touchées par cette catastrophe. Car la présence de la voie ferrée au centre-ville est devenue un symbole meurtrier qui ravive et entretient la douleur de tous. Il serait souhaitable qu’elle soit au plus tôt remplacée par un beau mémorial digne et apaisant, à la mémoire des êtres chers disparus.

2-Nous sommes conscients que notre intervention pourrait incommoder certaines industries pour lesquelles le service ferroviaire est une commodité. Toutefois, nous aimerions les rallier à la cause de la population. En retour, étant déjà privées des services ferroviaires, elles pourraient sûrement avoir droit à leur juste part des dédommagements pour la reconstruction de la ville, jusqu’à ce que la voie de contournement soit effective. Le plus tôt la décision de construire une voie de contournement ferroviaire sera prise, le mieux ce sera pour tous. Vous avez, madame la mairesse, des décisions plus urgentes à régler ce soir. Mais la population a très hâte que le conseil municipal prenne fermement position sur l’élimination de la voie ferrée.

Merci de votre écoute.

 

Madame la mairesse a indiqué alors qu'elle était ouverte à d'autres pétitions de la part d’autres organismes pour la supporter dans ce sens. Des citoyens se sont impliqués et lancé cette pétition. cf ce lien :

Pour que la voie ferrée soit retirée de la ville de Lac-Mégantic


  Compteur catastrophique

Autres compteurs               Référence      

Lors de la présentation, ce 17 juillet 2013, 17 H. , le compteur, ci-bas, marquait que 427 québécois étaient alors morts des suites du tabagisme, depuis l’explosion à Lac-Mégantic, 11 jours avant.

Le tabagisme est une catastrophe qui perdure et qui est aussi due à un laxisme endémique, celui du train-train de l'économie.

Une nouvelle croisade contre ce fléau se prépare...